En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Rechercher un décor

Paris Images Digital Summit

Affiche PIDS2018

Paris Images Location Expo

L'emploi dans le secteur de la production en Ile-de-France

Couv Brochure Observatoire 2017 DEF

Ecoprod

Bannière Ecoprod 300x300

Retour à la liste

Actualités

Tournages en IDF

Tournage en Ile-de-france : the White Crow

jeudi 27 juin 2019

Photo "Noureev, The Whithe Crow" en tournage à l'Opéra Garnier. Tous droits réservés.

Troisième long-métrage de l'acteur et réalisateur Ralph Fiennes, "Noureev, The White Crow" est un biopic sur le danseur classique Rudolph Noureev, prodige du ballet du Kirov. Arrivé à Paris en juin 1961 pour se produire sur la scène de l'Opéra, Noureev (interprété par Oleg Ivenko) se passionne pour la vie artistique et culturelle de la capitale. Il rencontrera alors une jeune fille huppée, interprétée par Adèle Exarchopoulos, qui l’entrainera dans un mode de vie occidentale et bouleversera sa vie.

Produit par la BBC et Magnolia Mae Films, le film s’est tourné entre Paris et Saint-Petersbourg. La production exécutive en France a été assurée par François Ivernel avec sa société Montebello Films, avec l’aide du Crédit d’Impôts International.

La préparation du tournage français a nécessité deux mois de travail pour six jours de prises de vue (fin août 2017). En effet, une partie du tournage parisien s’est effectué en décors réels tandis que la chef-décoratrice Anne Seibel a reconstitué certains lieux d’époque en studios :

L'équipe du film a investi des institutions telles que le Musée du Louvre, la Sainte-Chapelle le Palais Garnier et le Crazy Horse. D'autres scènes ont été tournées en extérieur sur les quais de Seine, ainsi que place de la République, place de l’Opéra, dans le square Jean XXIII, ou au pied du théâtre des Champs Elysées.

Pour permettre un reconstitution minutieuse des lieux en studios, des repérages ont été effectuées au Musée de l’air et de l’espace du Bourget - anciennement hall d’accueil de l’aérogare.

Finalement, c’est une centaine de professionnels français, incluant comédiens et figurants, qui sont intervenus sur cette production en salles actuellement.