En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Retour à la liste

Actualités

Bon à savoir, Dernière minute, Evénements

Révision du Fonds de soutien de la Région Ile-de-France

vendredi 6 mars 2020

Annoncées lors du dernier festival de Cannes par la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, des concertations entre la région et les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ont permis d’élaborer une série de propositions visant à « renforcer l’attractivité de l’Ile-de-France » dans ces domaines.
Ces propositions ont été présentées par la vice-présidente de la région, Florence Portelli, lors d’un vote du conseil régional, le 5 mars 2020.

Parmi les changements actés, on note :

  • La création d'un volet international du Fonds de soutien Cinéma visant à renforcer l’attractivité de l’écosystème francilien à l’international.

Les coproductions internationales minoritaires sont désormais éligibles sans durée minimum de tournage dans la région, à condition de dépenser 100 000 euros en Ile-de-France. Elles peuvent prétendre à une aide allant jusqu’à 50 % maximum du montant des dépenses en Ile-de-France, à hauteur de 250 000 euros maximum.

  • L’assouplissement des aides existantes, notamment pour

> Les coproductions majoritaires : pour être éligibles, les productions devront dépenser 30% du budget total de la production en Ile-de-France (hors poste 9) et consacrer 20% de leur temps de tournage en Ile-de-France. Une dérogation pour raisons artistiques est possible concernant la durée du tournage, à condition de consacrer 40% du budget total en Ile-de-France.

> Les web séries d’animation : seront désormais éligibles les webséries à partir de 2 minutes minimum par épisode pour une durée cumulée de 60 minutes au moins. Pour les productions avec des épisodes de 5 minutes et plus, la durée cumulée doit être supérieure à 90 minutes.

  • Un soutien aux projets de médiations culturelles dans les salles de cinéma franciliennes pour toucher un plus large public.

Pour accompagner ces nouvelles mesures le Fonds d’aide sélectif de la région se renforce pour l’année 2020, passant de 15,5 millions d’euros en 2019 à 17 millions en 2020.