En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Rechercher un décor

Paris Images Digital Summit

PIDS2016PosterFR

Paris Images Location Expo

Salon des lieux de tournage affiche 2016

L'emploi dans le secteur de la production en Ile-de-France

Couv Brochure Observatoire 2017 DEF

Ecoprod

Bannière Ecoprod 300x300

Retour à la liste

Actualités

Dernière minute

Les résidents de la 35ème session de la Cinéfondation s'installent à Paris

vendredi 22 septembre 2017

Photo Les résidents de la 35ème session de la Cinéfondation

Initiée et présidée par Monsieur Gilles Jacob, la Résidence de la Cinéfondation accueille tous les ans à Paris douze réalisateurs, en deux sessions, sélectionnés parmi des centaines de candidatures. Les résidents trouvent alors un cadre idéal pour l'écriture et le développement de leur projet.

Depuis 2008, La Commission du film d'Ile-de France et la Résidence de la Cinéfondation ont mis en place un partenariat visant à donner l’accès pour ces réalisateurs aux lieux culturels et patrimoniaux d’Ile-de-France, à de potentiels décors en fonction de leur scénario, et à faciliter les contacts avec toutes structures déterminantes pour l'écriture de leur projet cinématographique.

La qualité et la reconnaissance internationale des films des anciens résidents de la Cinéfondation, souvent écrits dans ce cadre, sont l'illustration de la très haute qualité de la sélection coordonée par Georges Goldenstern : A Ciambra de Jonas Campignano actuellement en salles ou l'oscarisé Fils de Saul de Laszlo Nemes. 
Le jury, présidé par Monsieur Gilles Jacob, se fonde sur la qualité des courts-métrages - ou du premier long métrage - déjà réalisés, sur l'intérêt du projet de long métrage en cours d'écriture et sur la motivation du candidat.

La 35ème session de la Résidence réunit donc les réalisateurs suivants : 

Mounia Akl
Réalisatrice-scénariste libanaise qui vit entre Beyrouth et New York. Elle a cofondé le collectif Breaking Wave Pictures. Diplômée en architecture et en mise en scène (Université de Columbia), Mounia a enseigné la réalisation à l'Université Northwestern de Chicago et était précepteur en Scénarisation à l'Université Columbia de New York. Son court métrage Submarine a participé à la sélection officielle du 69ème Festival de Cannes, au South By Southwest, au Festival international du film de Toronto et au Festival international du film de Dubaï où il a remporté le prix du jury. En 2016, Mounia a été citée par Screen International comme l'une des 5 stars arabes de demain. Mounia a co-écrit et co-dirigé El Gran Libano avec le réalisateur costaricien Neto Villalobos. Le film a fait l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs 2017. Mounia écrit actuellement son premier long métrage COSTA BRAVA.

Antoneta Alamat Kusijanovic 
Scénariste-réalisatrice née à Dubrovnik. Ses récits explorent le côté sombre du désir, les limites de la famille et le danger des secrets. Son court-métrage Into the Blue a reçu une Mention spéciale du jury international lors du 67ème Festival international du film de Berlin et a été nommé pour un Student Academy Award. Avec sa partenaire cinéaste, la scénariste Christina Lazaridi, elle développe son premier long métrage MURINA, l’histoire d’une famille croate entraînée sur une île, qui va dévoiler la violence cachée entre les parents, les amoureux et leurs enfants. Antoneta a participé aux Berlinale Talent Lab, Sarajevo Talent Lab, Nisi Masa Short European Pitch, La Femis Atelier de production, Marcie Bloom Fellowship et First Films First. Elle détient un MFA en réalisation de l'Université de Columbia à New York.

Sharon ANGELHART
Née à Jérusalem en 1987. Sharon Angelhart est une cinéaste et écrivaine basée à Tel-Aviv. Sharon est diplômée de la Sam Spiegel Film & Television School. Son film de fin d’études Night Swimming, a été projeté dans des festivals de films israéliens et internationaux. Sharon travaille comme directrice de casting et archiviste. Elle développe actuellement son premier long métrage intitulé Coz You're Ugly. Le scénario est soutenu par le Fonds du film israélien  et le Gesher Multicultural Film Fund.  Coz You're Ugly raconte l'histoire d'Avigail, 18 ans, qui s’absente de l’armée pour retourner dans sa ville natale. Elle y découvre que tout a changé et qu'elle est la seule capable de tout arranger.

Juan Sebastian Mesa 
Né à Medellín en Colombie en 1989. Photographe et cofondateur du cinéma Monociclo, il est titulaire d'un diplôme en communication audiovisuelle, spécialisé en scénarisation et récit contemporain. Il a dirigé plusieurs vidéos musicales et expérimentales. Son film Kalashnikov (2013) a été nommé meilleur court-métrage national, et a été sélectionné dans de nombreux festivals. Son premier long métrage, The Nobobies, a remporté le prix du public  à la Settimana Internazionale della Critica Venice (2016) et a été le film inaugural du festival de cinéma international Cartagena de Indias (FICCI 56). Son dernier court métrage, Tierra Mojada, faisait partie du Concours Orizzonti Venise 2017. Il travaille actuellement sur son deuxième long métrage, La Rouille.

Teodora Ana Mihai 
Née à Bucarest sous le régime de Ceausescu. En 1989, elle rejoint ses parents qui ont fui en Belgique l'année précédente. Elle poursuit ses études cinématographiques au Sarah Lawrence College, dans l'État de New York. En rentrant en Belgique, elle commence à travailler dans l'industrie et après avoir passé plusieurs années sur des plateaux de tournage, Teodora décide de se consacrer à ses propres projets. Après avoir réalisé son premier film, un documentaire nommé Waiting for August qui a reçu plus de 10 prix internationaux et nommé pour les European Film Awards, Teodora développe actuellement deux projets: le Documentaire 'Alice' et la fiction 'La Civil'. Pour ce dernier, elle collabore au scénario avec le romancier mexicain Habacuc Antonio De Rosario. Les films de Teodora font face au défi de trouver un équilibre entre la pertinence sociale et la poésie audiovisuelle.

Kavich Neang
Né à Phnom Penh au Cambodge, il a étudié la musique et la danse dès son plus jeune âge au Cambodgian Living Arts puis a obtenu un diplôme de graphiste. Il a commencé à réaliser des documentaires en 2010 avec comme mentor Rithy Panh. En 2014, il a cofondé Anti-Archive, la première société de production cinématographique cambodgienne pour le cinéma d'art et d’essai. En 2015, Kavich a réalisé son premier court métrage Three Wheels qui a remporté de nombreux prix. Kavich travaille actuellement sur le développement de son premier long métrage White Building. Ce projet a reçu les prix Arte, CJ Entertainment au Busan's Asian Project Market, ainsi que le soutien de Talents Tokyo. Kavich est également en post-production d’un documentaire de long métrage, provisoirement intitulé Last Night I Saw You Smiling. Les deux films sont produits par le cinéaste franco-cambodgien Davy Chou.